Déclaration d’impôts: plus de 20 millions sont faites en ligne

Nul n’ignore que l’impôt est la principale ressource du budget public de l’Etat, et toute personne vivant dans un territoire donné ait le devoir de déclarer ses sources de revenus à partir desquelles seront calculés les divers impôts à payer.

Depuis la révolution numérique, la déclaration d’impôt sous forme de papier se raréfie car la déclaration en ligne devient une pratique très prisée, sinon elle devient obligatoire dans certains cas.

 Comment évolue la déclaration en ligne des impôts ?

Bien que la télé déclaration d’impôt ou déclaration en ligne des impôts se généralise davantage, il est toujours nécessaire d’utiliser le minimum de papier afin que les contribuables puissent recevoir chez eux un formulaire véhiculant les instructions relatives à la déclaration d’impôt.

A noter que le déclarant peut toujours faire une déclaration sous forme de papier s’il peut prouver qu’il n’a pas accès au numérique, ou s’il a une grande difficulté à s’en servir. Pour les contribuables qui entament la déclaration en ligne, ils vont recevoir un numéro fiscal de référence et se créer un mot de passe à  utiliser dans toutes les prochaines déclarations en ligne. A noter que l’administration fiscale se propose, depuis 2016, de rendre obligatoire la déclaration en ligne en commençant par les contribuables à hauts revenus.

La déclaration en ligne obligatoire

Par rapport à l’avis d’impôt 2016 sur les revenus 2015, les contribuables français dont le revenu fiscal est supérieur ou égal à 28.000 € est obligé de faire une déclaration en ligne en 2017.

En 2018, le seuil sera fixé à 15.000 €, c’est-à-dire que le contribuable dont le revenu fiscal est supérieur ou égal à 15.000 € doit faire la déclaration en ligne. La déclaration sous forme de papier ne sera plus acceptée, sauf exception. Et en 2019, tous les contribuables devront faire la déclaration en ligne  quel que soit le montant du revenu fiscal.  A noter qu’en 2016, le nombre de déclarants en ligne a avoisiné les 15 millions contre 14 millions en 2015. Pour l’année fiscale 2017, l’administration fiscale a déjà enregistré plus de 20 millions de déclaration en ligne, environ les 50% des contribuables officiellement reconnus en France. Possiblement, en 2019, tous les contribuables réaliseront leur déclaration en ligne en sachant pourtant que l’exception pour ceux qui sont privés d’internet.

Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.