Comprendre la défiscalisation en LMNP

Le statut LMNP est plutôt bien connu des français puisqu’il existe depuis 1949. Il présente de nombreux avantages pour tout investisseur en bien meublés.

L’intérêt réside principalement dans le fait qu’il offre une optimisation fiscale fort intéressante. C’est par ailleurs, l’une des raisons pour lesquelles les gouvernements ayant existé depuis cette année ne l’ont ni annulé, rectifié ou amendé. C’est l’une des rares niches fiscales restées telles quelles depuis sa mise en œuvre. Le statut LMNP ou « Location Meublée Non Professionnelle » est un placement à long terme s’adressant à tout contribuable français qui prépare d’ores et déjà sa retraite. Il prend de la valeur au fur et à mesure que le temps passe.

La défiscalisation en LMNP

La défiscalisation en LMNP est un dispositif bien avantageux à de nombreux égards, en particulier pour le contribuable qui devient propriétaire d’un bien meublé acheté neuf. Aidé d’un spécialiste en la matière ou d’un comptable, ce contribuable peut faire la déduction des charges inhérentes à la gestion et aux intérêts du prêt qu’il a contractés en vue de l’acquisition du bien immobilier en question. Et si le bien est une résidence toute neuve destinée aux étudiants, dédiée au tourisme, aux services médicaux ou d’autres services de ce type, la défiscalisation en LMNP lui donne la possibilité de récupérer la TVA à 20%.

Ce qu’il faut savoir encore sur la défiscalisation en LMNP

Etant donné que la défiscalisation en LMNP est de tous les dispositifs dans le genre le plus intéressant, le loueur en LMNP réalise un gain important dans plusieurs domaines : il touche des revenus mensuels, versés par un bailleur commercial censé lui verser un loyer même sans locataire.

De plus, sous certaines conditions, il peut amortir meubles et équipements de son bien, et même son bien dans le cas où il décide de revendre celui-ci.

Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.