Comment fonctionne une pension de réversion ?

La pension réversion est une partie de retraite d’un salarié, d’un fonctionnaire porté disparu depuis plus d’un an ou décédé, et cette partie de retraite est reversée à son conjoint ou conjointe ou aux orphelins si le défunt était un agent de fonction publique. La pension réversion n’est pas exécutée systématiquement, une demande doit être formulée par les ayants-droit et son montant est relatif au régime en vigueur.

Les conditions d’obtention de la pension réversion

La demande de pension réversion peut être adressée auprès du régime de la dernière activité du défunt au cas celui-ci aurait exercé dans plusieurs régimes de base, par exemple à la fois régime de salarié privé et régime indépendant.

La pension réversion peut être obtenue avant ou après la liquidation de la retraite du défunt, et cela selon différentes conditions telles que l’âge du survivant, ses ressources et sa situation familiale. L’homme comme la femme peut jouir de la pension réversion. Cependant, il s’agit de vérifier si le survivant, âgé au moins 55 ans, a été effectivement marié officiellement avec le défunt assuré. Il s’agit également de vérifier le montant du revenu annuel brut, le dépassement d’un certain seuil ne permet pas l’obtention de la pension réversion.  Dans la pratique, il s’agit de se référer aux revenus des 3 derniers mois. Dans le cas où la somme de ces 3 derniers mois ne dépasse pas les 25% du plafond, la pension réversion est accordée au survivant. Dans le cas contraire, il s’agit de se référer aux 12 derniers mois.

Les procédures à suivre pour demander la pension réversion

Les pièces à fournir lors de la demande de pension réversion  ne sont pas très difficiles à trouver.

Il s’agit d’une pièce d’identité du survivant (carte d’identité, passeport, justificatif d’état civil pour les étrangers), d’une photocopie du livret familial dûment mis à jour, d’un révélé de caisse d’épargne ou d’un RIB, d’une copie d’acte de naissance du défunt. Le formulaire de demande de pension de réversion peut être retiré auprès de la mairie ou de la caisse de la sécurité sociale. Elle doit être remplie et signée par le demandeur et déposée par exemple dans un centre d’accueil retraite. Il ne faut pas oublier de mentionner les régimes de retraite complémentaires si le défunt en était cotisant, car il en existe également des droits à la pension réversion.



Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.