Les Français, champions de l’épargne

Depuis plus de 20 ans, le taux d’épargne s’est stabilisé à plus de 15%. Les Français sont parmi les plus prévoyants aux côtés des Allemands et Belges selon l’OEE. L’Autorité des Marchés Financiers a fait remarquer que les placements sans risque sont leurs préférés quelle que soit la conjoncture. Au premier semestre 2015, ils ont représenté 88% des flux d’épargne.

L’assurance-vie

Les Français, champions de l'épargneLes Français sont très épris de ce type de placement : l’assurance vie. Cette année ils se tournent de plus en plus vers les supports en unité de compte ou UC. Ces supports sont plus sensibles aux conditions des marchés. « Ces produits, qui représentent seulement 20% des encours totaux de l’assurance-vie, sont, en novembre 2015, en progression de 32% par rapport à 2014 » : d’après AFA (Association Française de l’Assurance).

Les souscripteurs veulent bien profiter des performances des marchés financiers pour dynamiser leur épargne. En 2015, la rémunération des supports en euros s’est stabilisée autour de 2.25%. Actuellement, ils sont parmi les placements sans risque les plus rémunérateurs du marché grâce à l’actuel contexte de taux bas.

Les livrets d’épargne

Le PEL (Plan d’Epargne Logement) est aussi une forme de placement la plus préférée des Français. Son taux brut garanti de 2% est maintenu sur toute la durée de l’épargne ainsi qu’un plafond généreux de 61 200 euros. C’est l’une des raisons avec lesquelles les encours de PEL dépassent ceux du Livret A. Ensuite, avec seulement une durée minimale de 4 années, le PEL offre un taux de garanti. Le placement liquide fait aussi son avantage.

Tandis que le Livret A et le LDD (Livret de Développement Durable), leur rendement de 0.75% est totalement non défiscalisé. Ce sont en somme des épargnes de précaution à inflation très faible.

Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.