Perte ou vol de chèque, de chéquier que faire?

A noter que la validité d’un chèque varie d’un pays à un autre, entre 6 mois et 12 mois et quelques jours.

Il arrive qu’un chèque soit égaré, sinon volé par une tierce personne, mais il faut reconnaître que le chèque est soumis à des règles qui prévoient le vol de chèque.

Le chèque et son histoire

Pour se servir d’un chèque, il s’agit d’utiliser incontournablement le circuit bancaire. Le chèque est un moyen de transiter de l’argent d’un compte bancaire à un autre. Lorsque les banquiers, en 1742, ne pouvaient plus émettre assez de billets de banque nécessaires, ils ont inventé le chèque à titre de paiement scriptural. C’était la banque d’Angleterre qui en était le précurseur. Au début du 17ème siècle, le chèque était nommé par la Banque de France « mandats blancs », et ce n’était qu’au milieu dudit siècle que le chèque a été créé et institutionnalisé en France.

Les interventions nécessaires en cas de perte de chéquier, volé ou égaré ?

Il y a toujours de précautions à prendre car le vol de chèque ou la perte de chéquier peut arriver à tout le monde. En effet, il faut conserver, dès la réception du chéquier, les numéros des formules de chèques et les coordonnées de la banque, pour d’éventuelle opposition en cas de vol de chèque.

Outre les précautions pour bien garder en sécurité le chéquier, il s’agit de ne jamais signer un chèque à blanc. Que le chèque égaré ou volé soit signé ou non, il faut agir très vite pour éviter son utilisation frauduleuse s’il tombe entre des mauvaises mains. En effet, dès que le propriétaire s’aperçoit du vol de chèque ou de sa perte, il faut procéder à l’opposition sur les chèques, en appelant le centre national d’appel des chèques perdus ou volé, qui est disponible en permanence. Il faut également faire une déclaration de perte auprès de la gendarmerie ou des services de police, à titre de prudence, car cette déclaration n’est pas obligatoire. L’opposition par téléphone auprès du CNACPV doit être confirmée par écrit auprès de la banque, avec accusé de réception. Le vol de chèque et l’opposition qui s’ensuit  sont toujours payants. L’essentiel est que la banque soit alertée et qu’aucune action frauduleuse ne se réalise.

Le Centre national d’appel chèques perdus ou volés (CNACPV)



Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.