Les français sont fidèles à leur banque

Une récente étude le prouve, les français sont fidèles à leur banque et leur font confiance. Ceci dit, ils restent plutôt méfiants par rapport au système bancaire dans sa globalité.

Les français sont fidèles à leur banque

C’est une caractéristique que l’on retrouve dans toute l’Europe: les européens affichent clairement un rejet du système bancaire ou tout du moins, une grande méfiance. Ceci dit, les usagers français n’hésitent pas à changer de banque, en fonction des évènements de leur vie. Le plus souvent, on change de banque lorsqu’on contracte un crédit immobilier, c’est l’une des situations les plus courantes lors d’un changement de banque.

En revanche, les jeunes sont de moins en moins fidèles à leur banque, c’est également ce qui ressort de cette étude. Ils n’hésitent plus à comparer les frais, les services et les taux proposés. On parle de la génération internet qui zappe facilement, dans le domaine bancaire comme dans le autres domaines d’ailleurs. Assurances, banque, … Les 20/40 ans prennent le temps de comparer, de regarder ce qui se passe dans les autres établissements financiers et ne rechignent plus à changer de banque s’il la trouve plus avantageuse. Un comportement que l’on retrouve un peu moins chez les plus de 40 ans. Nous avons voulu nous pencher sur le sujet et regarder cette étude d’un peu plus près, car c’est une mine d’informations, pour les usagers comme pour les établissements financiers.

Changer de banque maintenant !

Les chiffres les plus marquants

60 % des usagers français font confiance à leur banque, et ce chiffre est stable depuis plusieurs années. On note évidemment que cette confiance est largement liée à la relation que l’on peut établir avec son conseiller financier. A ce sujet, il convient de préciser que seuls 10% des changements de banque se font dans le cadre d’une mésentente avec son conseiller personne.

Le méfiance à l’égard du système bancaire se durcit

Depuis le début de la crise financière en 2008, la confiance envers le système bancaire n’a cessé de chuter, à ce jour, seulement 1/3 des personnes interrogées annoncent avoir confiance dans le système bancaire, qu’il soit national, européen ou mondial. Les derniers indicateurs laissent penser que ce pourcentage va encore s’amenuiser.



Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.