Comment clôturer un compte bancaire ?

Un compte en banque peut être clôturé à n’importe quel moment sans qu’il ne soit besoin d’apporter de justification à cette décision.

Pour le faire, il est nécessaire d’envoyer un courrier demandant cette fermeture. Elle doit être accompagnée d’un RIB du compte sur lequel le solde sera viré. Elle doit mentionner l’identité du titulaire du compte, son adresse et son numéro de compte. Avant de clôturer un compte, il est néanmoins nécessaire de faire attention qu’il n’y ait plus de prélèvements en cours et que les revenus du titulaire soient virés dans une autre banque.

Les essentiels pour réussir sa clôture

Comment clôturer un compte bancaireTous les encours de carte bleue doivent être débités ainsi que les chèques. Il faut être très vigilant sur ce point afin qu’un chèque ne soit pas rejeté pour défaut de provision qui pourrait entrainer une interdiction bancaire préjudiciable. Il en est de même pour un prélèvement qui aurait été oublié. Il est plus facile de fonctionner durant un mois avec les deux comptes afin d’éviter ces désagréments. Ainsi lorsque tous les organismes auront bien pris en compte le changement, le titulaire du compte sera tranquille.

Il est nécessaire de remettre à son ancienne banque les moyens de paiements comme les chéquiers ou la carte bleue. Si le client ne le fait pas, il devra alors les détruire en prenant soin de rendre la carte et les chèques inutilisables. Il est aussi important de vérifier que ce compte qui va être fermé n’alimente pas un livret d’épargne ou un autre compte. Dans le cas contraire, les virements devront être faits depuis le nouveau compte.

La clôture d’un compte par la banque

La banque est en droit de clore un compte qui est inactif depuis une dizaine d’années, même s’il présente un solde positif. Les modalités l’obligent toutefois à assurer la gestion du compte durant encore 20 ans. Elle pourra aussi confier la somme qui figure sur ce compte à la Caisse des Dépôts qui les gardera durant cette période. Évidemment pendant ces années, le titulaire du compte ou ses ayants droit peuvent parfaitement demander le versement de la somme disponible. Il suffit alors de justifier sa demande en présentant ses papiers d’identité à la Caisse ou à l’établissement financier qui est responsable de la gestion. Après trente ans sans que le solde soit récupéré, c’est l’État qui en devient propriétaire. Si le solde était à zéro, alors la fermeture se fait tout simplement au bout des 10 années d’inactivité.

Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.