Banque en ligne : 852 cas de fraudes déjà détectés pour le 1er trimestre

Les banques en ligne permettent à leurs clients de réaliser des opérations bancaires à distance sans se déplacer auprès d’une agence physique. A noter que les arnaqueurs n’ont pas manqué à intervenir pour se permettre de fraude en banque, et ils ont réussi malgré toutes les technologies d’informations très avancées utilisées par la banque en ligne.

Evolution de la banque en ligne

Au début, les banques traditionnelles mettent à disposition de leurs clients des sites internet pour ces derniers puissent  réaliser certaines opérations courantes sans aucune intervention des agents de la banque, par exemple le virement bancaire, l’historique de compte, etc.  Plus tard, depuis quelques années, des banques entièrement en ligne se sont multipliées et se sont avérées très compétitives, quant aux coûts récurrents et à la vitesse des services offerts. Aucune intervention d’agent de banque n’est plus nécessaire. Pourtant, les services sont plus avantageux, entre autres les comptes d’épargne rémunérés jusqu’à hauteur de 6%, les coûts des services de gestion des compte relativement modiques, les services de bourses moins chers aussi bien en achat qu’en vente, des taux meilleurs pour les crédits qui sont pour autant directement accessible en ligne. Mais la fraude en banque ne manque pas son rendez-vous si l’utilisateur n’est pas assez vigilent.

Evolution de la fraude en banque

Au début, la carte bancaire est surtout la première cible de la fraude en banque. Au fil du temps, les arnaqueurs se sont attaqués aux chèques, aux paiements en ligne. La fraude en banque s’ensuit au vol, à l’arnaque, à la falsification et à d’autres moyens menaçant  les clients de la banque en ligne.

La fraude en banque se réalise dès qu’un client fournit à un arnaqueur inconnu  son nom, prénom et adresse, et surtout les coordonnées bancaires. Les mails et les réseaux sociaux sont habituellement utilisés pour une fraude en banque, sachant qu’en France plus de 60% des fraudes en banque se font sur internet.  Il est relativement difficile d’évaluer l’évolution de la fraude en banque car plusieurs sont les victimes qui ne sont pas favorables à porter plainte, faute de temps ou pour des raisons non déclarées. Quoi qu’il en soit, l’on a pu détecter plus de 852 fraudes en banque seulement durant le premier trimestre de cette année 2017, donnant environ une perte de 625.000€.  Pour déjouer la fraude en banque, les clients sont conseillés de garder discret leur code secret, d’initier à identifier les faux mails, d’ignorer les communications à caractère contraignant, d’éviter autant que possible l’hameçonnage qui s’avère être la principale technique de la fraude en banque.

Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.