Alibaba lance sa banque en ligne : MYBANK

Le colosse chinois du commerce en ligne, Alibaba a lancé fin juin sa propre banque en ligne MYBank à l’attention des TPE, en un mot les petites structures ou entrepreneurs individuels chinois mais également les particuliers tenus à l’écart du crédit bancaire jusqu’à présent.

banque en ligne MYBank de Alibaba

Les prêts proposés par MYBank pourront aller jusqu’à l’équivalent de 700 000 euros, soit 5 millions de Yuans pour la banque en ligne établis à Hangzhou dans l’est de la Chine et où se trouve déjà la maison mère Alibaba. Les ambitions du roi du Ecommerce sont de proposer une solutions aux très petites entreprises mais également de désenclaver le territoire en fournissant un accès aux particuliers et entreprises en zones rurales, soit des gens pour la plupart délaissés par les banques traditionnelles qui préfèrent s’adresser aux grandes entreprises et institutionnels plutôt que de s’embêter et de prendre de risques avec les petites sociétés individuelles du fin fond des campagnes chinoises.

Des objectifs très ambitieux

Pas moins de 10 millions de PME et plusieurs centaines de millions de particuliers, voici les ambitions de MYBank à l’horizon de 5 ans seulement ! La guerre pour remporter le leadership du marché des transactions électroniques en Chine est ouverte et Alibaba compte bien prendre une longueur d’avance face à son concurrent direct, Tencent, éditeur de l’appli de chat WeChat notamment, mais surtout de sa propre banque en ligne, WEBANK depuis avril dernier.

C’est tout le mode de vie à crédit (à la consommation) de la classe moyenne chinoise qui est en jeux, suivant en cela le modèle américain (et européen dans une certaine mesure de l’équipement des ménages par le recours au crédit qu’Alibaba et Tencent veulent capter dès à présent. Un révolution en Chine quant on sait qu’il y a peu la création de banques et de banques en lignes était encore interdite par le parti à Pékin.

Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.