Ce qu’il faut savoir avant de changer de banque

Suite au développement fulgurant des banques en ligne, le taux de mobilité bancaire en France a considérablement augmenté. Grâce à Internet et à l’intérêt pour la banque en ligne, changer de banque est aussi tout facile que rapide. Toutefois, avant de procéder à l’opération, il est nécessaire de connaitre les rouages du système.

Se faire aider pour le changement de banque

Depuis le 1er novembre 2009, un service d’aide à la mobilité bancaire a été mis à disposition des clients. Ce service s’adresse à tous les clients qui souhaitent confier l’ensemble de l’opération à la nouvelle banque. Cette solution permet de changer rapidement de banque sans se soucier des démarches administratives.

Les points sur lesquels axé le choix de la banque

Le choix d’une banque en ligne se fera presque exclusivement selon deux critères : les tarifs appliqués et la qualité du service. Les tarifs appliqués ainsi que la qualité de service diffèrent d’un établissement à un autre. Il est donc important de se renseigner sur ces points pour faire le choix de sa banque.

Ouvrir un compte sans clôturer l’ancien

Il n’est pas nécessaire de clôturer son actuel compte pour pouvoir changer de banque. En d’autres termes, il est possible d’ouvrir un compte bancaire en ligne et de garder son ancien compte. Comme l’ancien compte reste actif, le client sera tenu de continuer à payer tous les frais relatifs au fonctionnement du compte.

Les obligations de la nouvelle banque

Dès lors que le souscripteur aura procédé au changement de banque, la nouvelle banque sera tenu de respecter certains engagements. Outre les services d’aide à la mobilisation si le client le requiert, la nouvelle banque devra prendre en charge les opérations relatives aux virements et prélèvement vers le nouveau compte. La nouvelle banque devra aussi, dans un délai de 5 jours, informer du changement de domiciliation bancaire, tous les créanciers et débiteurs du client.

Autre obligation, la nouvelle banque doit délivrer gratuitement à la demande du client, un récapitulatif de toutes les transactions et opérations effectuées sur le compte.

Autres points essentiels

Si le client décide de clôturer son ancien compte, l’ancienne banque doit prendre en charge les formalités bancaires (clôture et information des tiers).

Si la mobilité bancaire reste gratuite, le transfert de quelques produits spécifiques (PEA, CEL, compte-titres etc…) est facturé. Par ailleurs, les produits d’épargnes peuvent elles aussi faire l’objet de pénalités de transfert.



Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.