Quelles sont les différentes assurances habitation ?

Les assurances habitation regroupent toutes les offres en relation directe avec l’habitation : piscine hors terre, sauna ou spa… Mais, elle ne concerne généralement que les services en relation directe avec l’habitation.

Pour bénéficier des solutions complètes, l’idéal est de miser sur le contrat multirisque habitation. Dans ce cas, vous bénéficierez de nombreux types de garanties : vol, vandalisme, bris de verre, dégât des eaux, feu, catastrophe naturelle, climatique, terrorisme, responsabilité civile… Dans la plupart des cas, l’assureur se charge de l’assistance de l’assuré, selon ses besoins, comme la garde d’enfants, des animaux, du gardiennage de la maison, etc.

Choisir une meilleure assurance habitation

Il existe différents types d’assurance habitation, selon le cas : habitation propriétaire, location meublée, etc. Heureusement que des comparateurs d’assurance habitation sont présents en ligne pour faciliter la recherche d’un meilleur prestataire proposant des services et offres satisfaisants à faible coût. Qu’il s’agit d’une maison ou d’un appartement, diverses options vous permettent de trouver une assurance habitation sur mesure : cadre de vie, protection mobilité…

Le contrat multirisque habitation

L’assurance habitation (aussi appelé contrat MRH –multirisque habitation-) sert à couvrir l’habitation, son contenu et la responsabilité civile d’un particulier (ou d’un professionnel).

Une assurance habitation peut protéger contre l’incendie, dégâts des eaux, catastrophe naturelle ou technologique, attentat, cambriolage avec effraction, bris de glace, dommage électrique… La durée d’une assurance habitation est, plus généralement, prise pour un an et renouvelée par tacite reconduction.

Le prix de l’assurance habitation diffère selon plusieurs points : la surface habitable, le nombre de pièces, piscine, véranda, alarme, si vous êtes propriétaire ou locataire, valeur du contenu de l’habitation, sa situation géographique.

Lors d’un sinistre, vous avez deux jours (en cas de vol) et cinq jours (en cas d’accident) pour le déclarer à votre assurance par un constat à l’amiable ou pas lettre manuscrite.



Les commentaires sont clos.