L’assurance emprunteur : pourquoi et quand souscrire ?

Parfois vous avez besoin de faire un prêt et d’une assurance emprunteur pour concrétiser votre projet. En effet, une assurance emprunteur devient un élément important pour compléter l’analyse de solvabilité effectuée par la banque.

Quand chercher une assurance emprunteur ?

Chercher une assurance emprunteur est primordiale avant d’entamer quoi que ce soit car trouver une assurance emprunteur pourrait vous causer de problème surtout que l’obtention de celle-là s’avèrerait être difficile.

Assurance emprunteur, pourquoi et quand souscrireDonc, dès que vous connaissez le montant que vous voulez emprunter, la durée et le taux de l’emprunt, commencez à chercher l’assurance. Ainsi vous aurez assez de temps pour trouver l’assureur qui vous convient en comparant tous les contrats (garanties, prestations, tarifs), vous pourrez aussi répondre calmement aux questionnaires de santé détaillé et à des examens médicaux supplémentaires. Vous aurez également une avance pour savoir si vous êtes assurable et sous quelles conditions : niveau de couverture, exclusions, tarif standard ou surprime, et si par malheur votre demande d’assurance serait refusée, vous aurez la possibilité d’envisager d’autres alternatives comme une caution ou l’hypothèque ou autres.

Pourquoi souscrire à une assurance emprunteur ?

Souscrire à une assurance emprunteur pourrait vous protéger, vous et votre famille car en fonction du contrat, l’assureur pourrait prendre en charge le remboursement de votre prêt, dans ce cas vous ne serez plus obligé de présenter des garanties que ce soit un cautionnement ou une hypothèque qui pourrait finir à la vente de votre bien.
L’assurance emprunteur vous couvrira donc des risques en participant à :

  • la garantie en cas de décès qui couvrira les cas de décès évidemment mais aussi l’invalidité grave appelée « perte totale et irréversible d’autonomie » (PTIA),
  • la garantie en cas d’invalidité et d’incapacité de travail qui s’agira une prise en charge du remboursement des échéances en cas de maladie ou d’accident et que vous ne pourrez pas exercer partiellement et non définitive votre activité professionnelle ou une autre activité,
  • la garantie en cas de perte d’emploi : comme son nom l’indique, si vous tombez dans le chômage, l’assurance emprunteur prendra en charge tout ou une partie des remboursements sous certaines conditions.


Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.