Le fonctionnement de l’assurance chômage

Suite à l’évolution permanente du taux de chômage observé en France, le gouvernement Français a pris des dispositions pour venir financièrement en aide aux personnes qui sont à la recherche d’un emploi.

Assurance chômageL’assurance chômage permet d’indemniser certaines catégories de travailleurs en fonction de critères spécifiques.

L’accord sur l’assurance  chômage

Une personne peut bénéficier d’une assurance chômage à condition qu’elle ait été licenciée ou qu’elle ait dû faire face à une rupture conventionnelle. La démission proprement dite n’est cependant pas un motif pour pouvoir bénéficier de cette aide, cependant il existe des cas exceptionnels où l’Etat accepte tout de même d’accorder l’assurance chômage à des personnes ayant démissionné. Toutefois, le bénéficiaire en question doit de son côté être actif dans la recherche d’un emploi, à défaut l’Etat risque de ne pas lui verser cette allocation.

En ce qui concerne le montant de l’assurance chômage, il n’y a pas de taux fixe, tout dépend du salaire perçu par le chômeur avant la perte de son emploi. Par ailleurs, ne peuvent en bénéficier que les travailleurs qui ont totalisés au minimum 122 jours ou 610 heures de travail pendant un laps de temps compris entre 28 à 36 mois selon l’âge du demandeur.

Les annexes 8 et 10 de la convention

Certaines catégories de travailleurs comme les intermittents du spectacle sont régies par des textes spécifiques, il s’agit pour cette catégories de personnes de totaliser 507 heures de travail sur 10 mois pour pouvoir bénéficier d’une assurance chômage.

Assurance chômageC’est seulement à partir de l’année 2003 qu’ont étés modifiés les annexes 8 et 10 de la convention qui les concernent. En fait, les accords établis à cette date visaient à rétablir l’équité entre les différents bénéficiaires de l’assurance chômage.



Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.