Grèce : rupture entre Alexis Tsipras et Syriza.

En Grèce, Alexis Tsipras est dans une position politique très complexe. Il détient un double majorité, une à droite qui est pour l’austérité, quant à l’autre, à gauche, pour le reste de son action. Seulement sa marge de manœuvre est si étroite qu’une élection anticipée sera inévitable.

Alexis Tsipras est dans l’impasse

L’assemblée grecque, la Vouli, a adopté le mercredi 16 juillet au soir, conformément à l’exigence des créanciers,  le premier train de « réformes » ou plus précisément des mesures récessives, par 229 voix contre 64.  Et,  dans ces 64 voix opposant, 39 sont des rangs du parti du premier ministre, Striza. Cette fois, l’ex-ministre des finances, Yanis Varoufakis, qui était absent lors du vote sur l’accord a voté contre les textes présentés.

Grèce rupture entre Alexis Tsipras et SyrizaAlexis Tsipras est dans l’impasse. Il sait qu’il ne peut pas réussir à faire passer les textes imposés par les créanciers tant que le centre et la droite ne sont pas avec lui. Il n’a pas sa propre majorité sur ces dossiers. Les frondeurs de Syriza qui n’ont pas  voté pour les lois imposées par les créanciers se sont mis à refuser de renverser le gouvernement si une motion de défiance est déposée. Ils ont même indiqué qu’ils vont voter les lois autres que l’austérité. En même temps, les trois partis du centre et de droite : To Potami, Pasok et Nouvelle Démocratie(ND) ne veulent pas participer à un gouvernement présidé par Alexis Tsipras, surtout que la position du gouvernement Tsipras n’est pas sûre car il un pied dans le mémorandum et un pied dehors.

Alexis Tsipras en rupture avec Syriza

Grèce rupture entre Alexis Tsipras et TsirizaLe comité central du parti a manifesté mercredi son désaccord avec Alexis Tsipras en rejetant l’accord du lundi. Ce qui veut dire une rupture entre le parti et le premier ministre est imminente. Le Grexit «  organisé et préparé » pour arrêter les memoranda et l’austérité, devrait être l’objectif du nouveau Syriza dans ce cas. L’ancien ministre des Finances, Yanis Varoufakis, toujours dans sa popularité, serait probablement son nouveau leader.

Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.