Escroquerie bancaire, plusieurs centaines de milliers de ménages français en sont victimes !

Le nombre de victimes de l’escroquerie bancaire ne cesse de monter et selon une étude réalisée entre 2011 et 2014 en France, plus de 800 000 ménages s’en plaignent. L’infraction est en hausse alors que le préjudice, pour la moitié des ménages, est souvent inférieur à 240 euros.

Plus de 800 000 de ménages victimes d’escroquerie bancaire

Une étude menée par l’Observation National de la Délinquance et des Réponses Pénales (ONDRP) et l’Insee a constaté que depuis 2010 l’escroquerie bancaire est en hausse.

escroquerie bancaire, plus de cebtaibes de milliers de ménages sont victimesD’après les enquêteurs une centaine de milliers de victimes, plus exactement plus de 800 000 ménages français se sont déclarés victimes d’au moins une escroquerie bancaire entre 2011 et 2014. C’est ce qu’ils ont publié mardi 1er septembre. Toujours d’après cette étude, depuis 2010, le nombre croissant des ménages victimes d’escroquerie se fait «  de façon régulière » dont le préjudice de la moitié est souvent inférieur à 240 euros.

Trois quart remboursés par la banque

escroquerie bancaire, plus de cebtaibes de milliers de ménages sont victimesL’étude a aussi révélé que deux tiers des victimes sont dans une totale ignorance du mode dont les auteurs de l’infraction opèrent. Pour eux c’est un grand mystère. Par contre certains victimes ont pu identifier le procédé et parmi eux un « tiers ont vu leurs informations bancaires dérobées tandis qu’elles avaient effectué un achat sur internet ». D’ailleurs, seules quatre victimes sur dix se décident de porter plainte selon ONDRP et plus de trois quart d’entre eux ont été remboursés par leur banque.

l’ONDRP et l’Insee enquêtent régulièrement plus de 17 000 ménages français considérés comme représentatifs des victimes des délinquances et qui ne veulent pas porter plainte. Les résultats tranchent singulièrement avec les chiffres officiels de la délinquance si on se base sur les plaintes effectives des Français.



Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.