Des clients du Crédit Suisse soupçonnés d’évasion fiscale

Parmi les grandes banques existantes partout dans le monde, le Crédit Suisse est non négligeable avec ses  60.000 assistants  techniques et collaborateurs, avec ses bureaux splendides  dans plus de 50 pays sans omettre son expertise  dans le domaine de la banque, de l’investissement et des affaires financières en général.

 Caractéristique organisationnelle de Crédit Suisse

Le siège social du groupe bancaire Crédit Suisse est localisé à Zurich.

Les clients de la cette banque Suisse sont composés essentiellement des organismes gouvernementaux, des PME et surtout des particuliers. Déjà il y a dix ans, les actifs gérés par le Crédit Suisse ont atteint plus de 820 milliards d’Euros.  Afin de mieux servir ses clients, la banque a mis en place 3 divisions à orientation régionale qui sont soutenues par 2 divisions consacrées à la banque d’investissement dont Global Markets and InvestmentBanking et Capital Markets. Le comportement organisationnel de la banque Crédit Suisse est conforme à l’ampleur mondiale du groupe et à  sa stratégie de développement. A noter que les deux segments de reporting de Crédit Suisse dont le PrivateBanking et le Corporate and RetailBanking qui s’occupent respectivement d’environ 650.000 et 2 millions de Clients dans le monde.

Le business de Crédit Suisse et ses clients

Depuis plus de cent ans, le Crédit Suisse a gagné la confiance de plusieurs clients fortunés de tous genres qui lui demandent des conseils, des services et des produits qui leur conviennent et qui leur retiennent, sinon qui leur incitent à entraîner collègues, membres de familles et des connaissances à devenir membres et clients de la banque.

A partir du second trimestre de l’année 2016, plusieurs milliers de comptes bancaires en Suisse  font l’objet d’une enquête car ils ne sont pas déclarés auprès des pays d’origines des titulaires. Certains titulaires sont suspectés de blanchiment d’argent ou bien de fraude fiscale. Le Crédit Suisse n’a pas échappé aux procédures judiciaires dont des perquisitions, des saisies d’objets de valeur tels que lingots d’or, bijoux, tableaux, etc. Au mois de Mars 2017, plusieurs bureaux de Crédit Suisse répartis dans le monde, notamment en Europe, ont été touchés par les autorités locales respectives à propos des clients suspects de fraudes fiscales et consorts. Pour cette enquête en cours, Crédit Suisse a promis  une coopération avec les autorités fiscales.



Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.