Changer de banque est-il nécessaire après un déménagement à l’étranger

Un déménagement perturbe beaucoup de choses, parmi lesquelles le changement de banque. Est-ce indispensable. Quelles sont les autres possibilités.

changer de banque est-il nécessaire après un déménagementAvant de vous déménager, pensez d’abord à prendre rendez-vous avec votre conseiller bancaire pour lui faire part de votre projet et discuter les possibilités qui s’ouvrent devant vous.

Gardez votre ancien compte

Même après le déménagement vous aurez la possibilité de gérer votre ancien compte en France sur Internet et faire les transactions comme des virements de compte à compte. Votre conseiller pourra vous recommander une banque partenaire qui se trouve près de votre nouvelle demeure. Vous pourrez y ouvrir un compte de devises ou en monnaie locale convertible pour que les opérations soient facilitées. Mais en attendant, votre carte bancaire internationale fera bien l’affaire, vous pourrez toujours l’utiliser pour faire des achats ou chez des distributeurs automatiques de votre pays d’accueil.

Vous devez par contre relire votre contrat de carte internationale avant de faire des retraits, et pour savoir si vous aurez droit à des services d’assurance et d’assistance médicale à l’étranger, vous devrez consulter les notices d’informations y afférentes.

Quels sont les produits dont vous n’aurez plus droit une fois à l’étranger ?

En général, il n’y a pas de règle pour savoir quel produit peut –être détenu par un non résidant mais ce qui est évident c’est qu’il ne peut plus conserver son LEP (Livret d’épargne populaire), son LDD ou livret de Développement Durable, son livret jeune. Par contre, il peut garder ses actions, ses obligations, son livret A, son PEP ou Plan Epargne Populaire, son CEL et PEL, ses contrats d’assurance vie, son PEA (si son nouveau domicile fiscal appartient à un Etat ou territoire Coopératif)

changer de banque est-il nécessaire après un déménagementLa gestion de votre portefeuille

Vous avez trois choix. Soit vous choisissez la gestion déléguée, là vous devez déléguer à votre banquier la gestion de vos avoirs financiers pour vous. Ce serait « une gestion sans mandat ». Soit vous optez la gestion assistée : il s’agit là que les décisions de gestion reviennent pour vous mais votre banquier connait par contre tous vos objectifs ainsi que votre limite du degré des risques. Votre conseiller financier transmettra vos instructions que ce soit une conversation ou un échange de message sur internet ou par téléphone ou par télécopie, ou autres. La dernière c’est la gestion directe. Le service est offert par votre banque à travers Internet. Vous pouvez transmettre directement vos ordres sur les bourses des principales places mondiales.



Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.